top of page
  • ComposHer

Chaminade: Piano Music (Vol. 2)

28 septembre 2022


Piano Classics

Cécile Chaminade

L'Ondine, Op. 100

Pas des écharpes (extrait de Callirhoë), Op. 37

6 Pièces humoristiques, Op. 87

Guitare, Op. 32

Au pays dévasté, Op. 155

Danse créole, Op. 94

Étude romantique, Op. 132

Étude pathétique, Op. 124

Étude mélodique, Op. 118

Étude humoristique, Op. 138

Étude symphonique, Op. 28

Étude scolastique, Op. 139

Sérénade, Op. 29

Lolita, caprice espagnol, Op. 54 Mark Viner, piano



Après un premier volume remarqué, le pianiste britannique Mark Viner sort cette année un deuxième disque de ce qui est déjà annoncé comme une intégrale en cours de l’œuvre pour piano de la compositrice française Cécile Chaminade. Un projet ambitieux quand on sait qu’elle a composé au cours de sa longue vie environ 200 œuvres pour piano, mais aussi très bienvenu tant les enregistrements de ces morceaux peuvent apporter au paysage discographique.


Ce présent disque comporte donc plusieurs études et petites pièces telles que Guitare, Lolita, caprice espagnol ou Au pays dévasté et des six pièces humoristiques opus 87. Ces pièces constituent également un large éventail chronologique pour la compositrice, la plus ancienne ayant été écrite alors qu’elle n’avait que 28 ans et la plus tardive plus de 20 ans après. Ces œuvres rendent en tout cas compte de la très intense et diverse production pour piano de Cécile Chaminade. Compositrice prolifique et talentueuse, elle n’en était pas moins elle-même pianiste hors-pair, réputée en son temps et ayant donné en concert plusieurs de ses œuvres, notamment concertantes. Lors des tournées qui l’amenèrent à triompher aussi bien en Angleterre qu’en Grèce ou au Carnegie Hall à New York, elle eut également à cœur de faire entendre ses compositions pour piano solo.


La programmation du disque rend hommage à plusieurs facettes de la plume de la compositrice française, à commencer par sa production d’études, que Mark Viner interprète avec une aisance remarquable malgré leur difficulté. De nombreuses générations de pianistes sont habitués à des études purement techniques et sans grand intérêt musical, mais il n’en est rien ici. Aux nombreuses difficultés techniques qui sont ici mises en avant (enchaînement de tierces, rapidité insolente, traits de notes arpégées etc…), il faut rajouter la difficulté de faire ressortir une superbe ligne mélodique, comme c’est le cas par exemple dans l’étude pathétique op.124.


Il est également frappant de constater l'intérêt porté par Chaminade aux musiques d’autres pays et sa capacité à y faire écho dans ses compositions : si la pièce humoristique n°6 « Norwégienne » est inspirée des musiques nordiques, on ressent dans Lolita, Caprice espagnol ou dans Guitare une inspiration claire des rythmes hispaniques évoquant son contemporain Enrique Granados.


Le maître mot du jeu de Mark Viner est sûrement la grâce : sa technique impeccable lui permet d’aborder les compositions de Chaminade avec une légèreté et une finesse qui font ressortir chaque élément mélodique et soulignent l’inventivité de la compositrice. Dans les études, Viner éblouit par ses capacités et fait sembler simple ce qui est, en fait, redoutablement technique. Dans les œuvres comme les Pièces humoristiques (« Réveil » et « Consolation »), L’Ondine ou Au pays dévasté, il parvient à créer une ambiance particulière et met en avant la nostalgie, voire la mélancolie qui imprègnent chacune des pièces.


Au total, Viner livre un second volume de son intégrale Chaminade très convaincant, tant dans sa conception que dans son exécution. Son jeu superbement fluide mais sachant par moment se faire rageur et passionné rend justice à la grande diversité des œuvres de Cécile Chaminade ainsi qu’à leur complexité d’écriture. La programmation du disque permet de faire entendre côte-à-côte des œuvres de jeunesse et des œuvres plus tardives. On y retrouve différents types de composition mais aussi certains classiques du répertoire de la compositrice française tel que Au pays dévasté à côté d’œuvres méconnues comme les six Pièces humoristiques. Cette intégrale reste en tout cas un projet à suivre tant pour ce qu’elle pourrait apporter au paysage discographique que pour la qualité de son exécution.


Raphaël Godefroid












18 vues
bottom of page